Si l’on considère le régime Crétois davantage comme une pratique alimentaire saine que comme une méthode d’amincissement, il n’en reste pas moins qu’il s’agit bel et bien d’un plan minceur. Dénommé également régime méditerranéen, il se caractérise par un apport calorique faible, mais riche en fibres, en vitamines et en minéraux.
Un apport calorique faible
Fondé sur la faiblesse de l’apport calorique, ce régime se fonde sur la consommation de légumes et de fruits frais en abondance. A contrario, le sucre est proscrit, mais peut être remplacé par du miel. De même, on consomme peu de viande rouge, au profit du poisson trois fois par semaine.
Les recommandations du régime crétois
On évite tout d’abord les acides gras saturés en remplaçant le beurre par de l’huile d’olive non-cuite.
Le régime se fonde également sur la qualité des produits consommés. Ainsi, on choisira des légumes et des fruits frais de saison. Les aliments ne doivent pas être frits, pour conserver l’apport en vitamines. La limitation de sel amoindrira les risques d’hypertension et peut parfaitement être composée par des épices et des aromates.
On évite les laitages, à l’exception des yaourts maigres, du lait écrémé et du fromage au lait de chèvre.
De même, les boissons sucrées et gazeuses sont fortement déconseillées. Au contraire, il est préférable de boire de l’eau et des jus de fruits sans sucre.
Un fruit frais ou un morceau de pain sont préconisés en cas de fringale.